Humeurs

Cette maman qui travaille trop ...

07:00

Parfois certaines remarques sont blessantes : "il ne doit pas jouer souvent avec toi ton petit", "du coup tu ne le vois jamais ton enfant". Ce qu'il y a de bien avec la police des mamans c'est qu'elle ne te loupe jamais, si tant est que tu viendrais une seule seconde à ne plus culpabiliser parce que tu travailles beaucoup elle est là pour t'enfoncer à nouveau.

1h après avoir perdu les eaux je travaillais encore pour donner les dernières instructions avant de partir à la maternité et décrocher pendant 2 semaines. J'ai repris le boulot très vite (je travaille de chez moi) avec un papa qui travaillait beaucoup, un bébé qui dormait très peu et qui avait besoin des bras toute la journée. J'ai cru sombrer.

Et j'ai culpabilisé. Beaucoup. J'avais peur de ne pas le stimuler assez, de ne pas assez jouer avec lui, de ne pas le sortir assez. A tout gérer à la fois j'avais l'impression de ne rien faire correctement, ni mon travail, ni m'occuper de mon fils.
Je me suis vue reprocher de le mettre chez une nounou à 3 mois la journée pour travailler. Bah oui pourquoi j'aurais besoin de le faire garder alors que je bosse de chez moi ? Je suis incapable d'entendre quelqu'un qui me parle quand je travaille alors m'occuper d'un enfant.


Je ne connais pas les 35h, ni même les 50h mais avec le temps je ne culpabilise plus. Plus souvent en tout cas. On a trouvé notre rythme tout les 2. La semaine quand il est chez la nounou on a 5h ensemble par jour dont 3h que je lui consacre entièrement et où je ne bosse pas. Le weekend quand je ne travaille pas je lui consacre tout mon temps. 
Les heures de la semaine ne sont pas étirables à l'infini donc j'ai choisi de les consacrer seulement à deux choses : ma famille et mon travail. Tout ce que je fais en dehors de mon travail je le fais avec mon fils, je l'emmène partout, par plaisir. Et quand j'ai trop de travail je le fais piétiner sur mes heures de sommeil et de repas mais pas sur nos moments ensemble. 
J'admire et respecte ces mamans qui mettent leurs carrières entre parenthèses pour se consacrer 24/24 à leurs enfants. Avoir un enfant m'a fait prendre conscience du sacrifice que c'est et j'en serais incapable, j'ai honte de le dire mais je ne serais pas heureuse. J'ai besoin de défis intellectuels pour me sentir équilibrée et heureuse. 

Je n'ai pas fait ce choix par besoin financier mais simplement par plaisir. Je suis entrepreneure (pour celles qui se demandent tout le temps ce que je fais j'ai une agence de marketing d'influence, Made in) et j'ai besoin d'avoir mille projets pour me sentir vivante. J'ai besoin de ma famille ET de mon travail pour être comblée même si mon fils est ma priorité absolue. 
On a une relation fusionnelle, je fais tout pour que l'on ai ensemble du temps de qualité et j'espère que plus tard il sera fier de mes choix. 

Parce que tout ça j'avoue que je le fais aussi pour lui, j'ai envie qu'il soit fier de moi et de ce que j'ai accompli. 

You Might Also Like

17 commentaires

  1. Il y aura toujours des gens pour critiquer ce qui... ne les regarde pas. Trois heures par jour je ne vois pas où est le problème.
    L'important est que sa maman soit épanouie - et ce n'est peut-être pas le cas de tous ceux qui critiquent ;)

    RépondreSupprimer
  2. Et bien moi je te dis Bravo! Pas facile de tout gérer! L'important et de le reconnaître et de faire la part des choses :-) Et surtout, de ne pas écouter la police des mamans........

    Belle journée!

    RépondreSupprimer
  3. Ce que je trouve dommage, c'est de devoir sans cesse se justifier! Et comme tu le dis très bien, ce sont le plus souvent des mamans qui font la police!! Pour ma part, j'ai mis mon travail entre parenthèses, je travaille à temps partiel pour m'occuper de mes filles, mais j'ai un besoin vital de cette activité professionnelle, même tronquée. Chacun sa route, personne ne devrait se permettre de juger.
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai eu (et ai encore) les mêmes remarques que toi... et je pense aussi que je ne serai pas épanouie si je ne travaillais pas, et si je n'avais pas ce boulot envahissant et passionnant. Mais aussi, les week-ends et les vacances je veux les passer à 100% avec mon fils, même si on part à l'autre bout du monde et qu'il est encore petit. (et là c'est mon mec qui grince des dents ;) )

    RépondreSupprimer
  5. Tu as bien raison, yen a marre des Mamans qui pensent que leur bebe merite une attention constante et qu'on ne devrait pas ou peu travailler. C'est un choix de chacun! :)

    RépondreSupprimer
  6. Je te comprends tout à fait (même si j'ai un travail de bureau) : j'aurais été incapable d'arrêter de travailler. J'étais heureuse à la fin des congés maternité de les laisser, à 3 mois et quelques, à la crèche ou chez la nounou. Et, comme toi, le temps que je leur consacre, même s'il est réduit est seulement pour eux.

    Ne culpabilise pas. Les enfants sont mieux avec des parents épanouis qu'avec des parents qui se forcent. Et il sera fier de toi.

    RépondreSupprimer
  7. Bravo d'arriver à tout gérer en même temps, et du moment que le rythme est trouvé et que tout le monde y trouve son compte c'est l'essentiel. Personnellement, je suis en congé parental et je ne pense pas arriver à passer 3h complètes avec mes enfants. Ignorer les mauvaises langues me semble le plus sage et le plus sain...

    RépondreSupprimer
  8. Il y a tellement de parents qui ne consacrent pas 3h par jour à leur(s) enfant(s) !!! Tu ne te rends pas compte !
    Avec un job de bureau, les transports, ce serait bien moins...
    Et je suis totalement d'accord, parents épanouis, enfants épanouis !

    RépondreSupprimer
  9. Je trouve ça super chouette d'arriver à tenir les moments rien qu'à lui malgré le boulot ! Bravo !!!

    RépondreSupprimer
  10. Je me dis qu'aujourd'hui quoi que tu décides ton choix est discuté. Tu travailles c'est que tu privilegies ta carrière à tes enfants. Tu prends un congé parental ou decide d'être maman au foyer, tu n'as pas de vie sociale et tu vis de la société. Donc au final que faire ? Et bien ce qu'on a envie et qui nous rend heureuse. J'ai repris le boulot après mon congé mat et j'en ai eu besoin. Je n'ai pas eu de pincement au coeur de le laisser car j'avais la solution de garde que je voulais. Il faut être une femme heureuse pour être une maman heureuse. Et le travail surtout quand on aime son métier ça y contribue. (J'ai toujours pas compris en quoi consiste ton job lol)

    RépondreSupprimer
  11. Quoi qu'on fasse, quoi qu'on choisisse, on se fera toujours critiquer.
    Tu es une maman qui travaille ? Mais ton enfant ne doit jamais te voir c'est comme ça que tu veux l'éduquer ?
    Tu es une maman au foyer ? C'est bien tu as le temps de t'occuper de ton enfant et tu as plein de temps pour toi, mais tu ne veux pas travailler ? Tu n'es pas une maman moderne.
    Toujours ces team mana qui bosse qui critique les mamans au foyer ou pense qu'elle ont plein de temps à elle pour s'occuper d'elle et les team mères au foyer qui critiquent celles qui choisissent de continuer de travailler au lieu "d'élever" leur enfant.
    Moi je suis tellement heureuse que ma fille aille chez la nounou ! D'abord parce que travailler me change les idées quand je n'en peux plus de ma vie de maman mais aussi parce que j'ai une super nounou qui lui apprend pleins de choses et avec qui elle s'éveiller superbement bien (je me dis que sans cette nounou Poupette n'en serait pas là).
    Par contre, penses à prendre du temps rien que pour toi de temps en temps, sans boulot et sans bébé ;)

    RépondreSupprimer
  12. Chacun trouve son équilibre comme il le pense, comme il le souhaite.
    J'étais comme toi également(même si je suis fonctionnaire ^^),je ne pouvais pas vivre sans travailler, c'était inconcevable, il me fallait travailler pour être bien. Et quand on est bien, on s'occupe mieux de ses enfants, j'en suis persuadée.

    RépondreSupprimer
  13. Je bosse 4 jours par semaine. Je pars très tôt le matin et je ne vois jamais mes enfants le matin. J'essaie d'aller les chercher le plus souvent possible à la sortie de l'école mais parfois il m'arrive d'aller les chercher à 18h au périscolaire (dans les 2 cas ils sont ravis. J'ai choisi de ne pas travailler les mercredis et de leurs consacrer cette journée. Je culpabilise parfois de ne pas être une maman au foyer mais comme toi j'ai besoin de travailler, de relever des défis. Mes enfants ont 9 et 7 ans et ils ont l'air épanoui même si parfois ils me reprochent de trop travailler (notamment quand je bosse le soir). J'ai réussi à trouver un équilibre entre le boulot et mes enfants qui nous conviennent et pour moi c'est le plus important.

    RépondreSupprimer
  14. On te reproche de trop travailler, on reproche à d'autres au contraire de ne pas travailler, l'important c'est que tu aies trouvé ton équilibre avec ton enfant et ton mari, ça ne regarde que toi. Des bisous et j'adore ton blog au passage ;)

    RépondreSupprimer
  15. Une maman epanouie est une bonne maman. Quel que soit sa decision de travailler, ou pas. Quel que soit le temps passe avec ses enfants. Ca marche pour le travail, ca marche aussi pour l'allaitement, ou pour toutes ces choses "que l'on devrait faire que si tu ne les fait pas tu es une mauvaise mère". Je vis a l'etranger et chez nous, c'est 60 jours de conge mater apres l'accouchement. Avant tu n'as rien sauf si ton medecin t'arrete. J'ai prolonge le conge avec mes vacances annuelles du coup j'ai repris le boulot au bout de 3 mois et ma petite est allee a la creche. Meme si c'est pas le boulot de mes reves, j'ai vecu ce retour comme un soulagement (oserais-je dire "une liberation"?). Je n'ai pas des horaires de fou, mais j'avais besoin de cette activite intellectuelle autre qu'orientee vers ma fille, et le contact avec les collegues, remettre des fringues "normnales" et pas des tenues d'interieur bref...J'etais bien et je suis toujours bien. Et ma gamine? C'est la chouchoutte de la creche. Elle rit toute la journee. La creche lui apporte des choses (Et des activites) que je ne peux lui donner, mais on fait plein d'autres choses ensemble, comme les bebes nageurs. Un long commentaire pour dire: sois egoiste, aime toi sois sereine et ton enfant sentira tout ca et il sera bien dans sa peau.

    RépondreSupprimer
  16. Tu n'as pas à te justifier, chacun trouve son équilibre, et le tout c'est de s'épanouir. Tant que tu es heureuse, ton bébé sera heureux. Puis il y aura toujours des gens pour critiquer, si tu travaille tu es une mauvaise mère qui abandonne ton enfant, si tu es mère au foyer, tu fous rien à part glander... Les gens seront jamais contents, c'est pour ça qu'il vaut mieux vivre pour soi et faire ce qu'il faut pour être heureux.

    RépondreSupprimer
  17. Tu a déjà vu cette image où l'on voit un homme et sa fille accompagné d'un âne ? Dans la 1ere image : l'homme et la fille marche à côté de l'âne les gens disent "ils sont bêtes de pas monter sur l'âne pour se déplacer !!" dans la 2eme image : l'homme est sur l'âne et la fille marche à côté les gens disent "ils pourrait laisser la place à sa fille !" et la 3eme image l'homme marche et la fille est sur l'âne, les gens disent "elle devrait laisser son père monter sur l'âne il est plus vieux " et la dernière image : les 2 sont sur l'âne et les gens disent "pauvre âne !!" Les gens ont toujours quelque chose à dire ;) quoi que tu fasses ! Alors fais ce que tu veux tu n'a pas à te justifier mais je comprend ton agacement !

    RépondreSupprimer