alitement

Alitement : pourquoi et mon plan d'action :)

17:22

Voila déjà 4 semaines que ma grossesse a pris un tournant que je n'avais pas vu venir. J'étais la à fanfaronner que tout était facile cette fois : du bébé qui arrive par miracle de je ne sais où (en vrai on sait hein, je ne suis pas la vierge Marie) et des 3 premiers mois passés easy quasiment sans nausées. Mon corps a bien ri, il savait qu'il ne me ferait encore pas de cadeau cette fois et pour me punir d'y avoir cru il s'est manifesté bien plus tôt que prévu. 

Retour en arrière à 15 SA. J'ai passé les 3 premiers mois tout se passe bien, je profite à fond de ma grossesse sachant que pour Noah j'ai été alitée à 5 mois. Mon ventre ne se voit pas encore, le bébé est prévu début janvier alors je prévois mes vacances cet été, un événement à Paris en septembre, une conférence à donner au Canada début octobre, soyons fous. 

Puis tout bascule. Je me retrouve couchée au sol à hurler de douleur, je ne peux plus bouger, je perds connaissance plusieurs fois. 1h plus tard j'arrive aux urgences et 5 minutes après mon arrivée je suis sous morphine. La douleur s'arrête et je reprend mes esprits. Je perds du sang, beaucoup, je comprends que j'ai perdu mon bébé magique. 

On me fait rapidement une écho de contrôle, je vois directement son cœur battre alors que je n'y croyais plus. Le bébé est en pleine forme c'est juste encore mon corps qui fait des siennes. Utérus hyper contractile, gros hématome membranaire, placenta bas inséré, col court, blablabla. Je dois resté alitée et probablement jusqu'à la fin. 

Alitée a 3 mois et demi, tu le sens le Karma pourri des grossesses ? A 5 mois pour Noah ca m'avait paru le bout du monde mais alors la... Et Noah justement. Alitement + enfant de 2 ans et demi ça me paraît complètement incompatible. 

Pourtant il va falloir que ça se passe, voici quelques conseils si toi aussi tu es alitée : 

1. Garder le moral. 

Forcément quand on est clouée au lit pour les prochains mois à venir et que la santé du bébé ne dépend quasi que de nous c'est un peu les montagnes russes. Les amies sont là mais pas à la hauteur de ce dont on a besoin. C'est le moment de développer une vie virtuelle et de connecter avec d'autres mamans / futures mamans : Réseaux sociaux, forum, blogs, etc. Pour cette grossesse mes meilleurs soutiens viennent encore de personne que je n'ai jamais rencontré dans la réalité. Après une semaine de grosse déprime le moral est maintenant au beau fixe ici :)

2. S'occuper. 

Pour moi c'est un peu particulier puisqu'ayant une entreprise je ne peux pas m'arrêter de travailler et que je continue mon activité couchée avec l'ordinateur jusqu'au jour de l'accouchement. Mais pour les temps de loisir c'est le moment de se remettre aux choses qu'on a jamais le temps de faire : lire des livres, regarder des séries sur Netflix, faire les livres photos etc. Profitez de ce moment pour apprendre quelque chose que vous avez toujours voulu faire : faire du tricot, apprendre l'anglais en ligne, vous remettre à la guitare etc. Moi pour cette grossesse j'ai envie d'en profiter pour apprendre à me servir de photoshop et lightroom et améliorer mes photos. 


3. S'organiser.

Pour limiter les déplacements tâchez d'avoir près de vous tout ce dont vous avez besoin : médicaments, eau, grignotage, crème vergeture, livre, télécommande, ordinateur, chargeur etc. Pour utiliser l'ordinateur l'idéal est d'avoir une table spéciale, j'ai pris celle-ci pour pouvoir travailler et c'est parfait. 

4. (Tenter de) grignoter sain.

Je m'ennuie ferme alors personnellement je ne pense qu'à manger. En plus de mes 3 repas je grignote toutes les heures voire moins alors j'essaie de temps en temps de grignoter quelques trucs sains. Demander à votre conjoint de vous préparer des crudités et des fruits à grignoter tout au long de la journée. Pour le reste des chips bien gras et du chocolat vous fera le plus grand bien au moral 😄

5. Comment s'occuper de son autre enfant et de la maison.

 La je savoure le fait que Noah ai presque 3 ans et qu'il est déjà un peu autonome. Je n'ai plus à le porter et il s'occupe assez bien tout seul (en faisant des conneries certes mais tout seul ^^). Mais même a presque 3 ans impossible de s'en occuper : le mettre sur les toilettes toutes les heures, lui faire à manger, mettre son pyjama, lui laver les dents, lire une histoire, le coucher 5 fois parce qu'il se relève, etc. Vous aurez forcement besoin d'une aide extérieure suivant votre état. 
Pareil pour le ménage, clairement c'est le moment parfait pour se débarrasser de cette tâche pénible. Renseignez vous mais vous avez sûrement le droit à une femme de ménage. Nous avons pris 4h par semaine et l'aspirateur robot est encore plus que d'habitude notre meilleur ami. 

You Might Also Like

10 commentaires

  1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Bon courage et pleins de super ondes positivesss !!!

    RépondreSupprimer
  3. Ma vie de maman severine wuillemier9 août 2017 à 18:35

    Bon courage, ça doit pas être évident

    RépondreSupprimer
  4. Compassion ... Bon courage miss.
    Et quelle est ton entreprise ?

    RépondreSupprimer
  5. WoW! Tu affrontes cela comme une guerrière. Mais rien d'étonnant à la lecture de tes différents articles. Courage et du bonheur à venir. Plein. A en étouffer! ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Bon courage ! C'est pour la bonne cause, et vos efforts seront récompensés par un joli bébé en pleine santé

    RépondreSupprimer
  7. Plein de courage t'es une maman formidable et ce petit bou magique avec beaucoup de patience sera la bientôt

    RépondreSupprimer
  8. Bon courage à toi ! et pleins d'ondes positives !

    RépondreSupprimer
  9. Bon courage à toi j'imagine que ça doit être long mais la santé de bébé n'a pas de prix ;-)

    RépondreSupprimer